Accueil > CINECSTASY > H > LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU

LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU

samedi 15 décembre 2012, par von Bek

Peter JACKSON (1961-)

Etats-Unis, Nlle-Zélande, The Hobbit : A Unexpected Journey

Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Ken Stott, Dean O’Gorman, Aidan Turner, Hugo Weaving, Christopher Lee, Kate Blanchett, Elijah Wood & Ian Holm

Dès la sortie du Seigneur des anneaux, il y a déjà dix ans, la question avait été posée : envisagez-vous de réaliser un jour l’adaptation de Bilbo le Hobbit ? C’est maintenant chose faite... ou presque puisque le projet s’est considérablement allongé, passant de deux films à trois qu’il va falloir attendre, à l’instar de la trilogie du Seigneur des anneaux, d’un Noël à l’autre. Il faut sans doute savoir prendre son temps en patience, l’annonce d’une trilogie à partir d’un livre qui n’est même pas aussi épais qu’un tiers du Seigneur, laissait planer quelques suspicions mercantiles et naître quelques inquiétudes quant à la capacité à assurer trois films se tenant. Bien évidemment, il fallait aller voir pour juger...

Un voyage inattendu s’étend de la formation de la Compagnie à l’arrivée en vue de la Montagne solitaire sous laquelle régnait jadis Thror, grand-père de Thorin qui dirige l’expédition. Le but de la quête n’est rien moins que de tuer le dragon Smaug qui naguère chassa les Nains de leur prospère royaume d’Erebor et leur vola leur or. On ignore ce qui est le pire des deux crimes de Smaug. Toutefois, l’histoire des Terres du Milieux se répète aussi, soit-dit en passant, parce que ces mêmes nains avaient déjà dû fuir la Moria devant le Balrog avant d’aller fonder Erebor.

Ces évènements explicatifs de la quête sont évoqués ou sommairement racontés dans Bilbo le Hobbit. Dans le film de Peter Jackson, ils sont mis en images ! Alors que le livre laisse passer des allusions à d’importants évènements sans les aborder précisément, Peter Jackson a fait le choix inverse de prendre le temps d’inscrire ses films dans la trame générale de ce qui mène au Seigneur des anneaux. Voilà comment d’un petit livre, on fait trois grands films, Un voyage inattendu durant 2h45... pour le spectateur. Du coup, pas besoin de tirer à la ligne, de rallonger des séquences, mais pas la peine d’aller trop vite. La rencontre de Bilbon avec Gollum dure ce qu’il faut par exemple.

Par là-même, le film s’avère très fidèle au livre, même si quelques détails ont été rajoutés. La confrontation avec les trois Trolls est peut-être ce qui a le plus changé, et l’apparition du magicien Radagast constitue sans doute le plus gros ajout, mais elle remplit un but précis - préparer la confrontation avec le Nécromant - et n’est en rien inutile ou ne sert pas à rallonger le film. L’histoire de Bilbon prend alors une toute autre dimension, que le livre, visiblement destiné à un public jeune, ne laisse pas présager.

Peter Jackon a tenu à lier entre elles ses deux trilogies. C’est précisément le but de l’ouverture d’Un voyage inattendu sur Bilbon en train de rédiger ses mémoires. Les spectateurs pas forcément au fait du contenu des livres feront le lien... à condition d’avoir vu la première trilogie. Ceux pour qui ce sera le cas, la plupart sans doute, n’ont pas à craindre la figuration d’acteurs moins connus : Martin Freeman et Richard Armitage succèdent heureusement à Elijah Wood et Vigo Mortensen. Ian McKellen interprète un Gandalf plus innocent mais non moins suspicieux.

Avec ce premier volet, Le Hobbit ne s’annonce clairement pas comme un Seigneur des anneaux au rabais. Le résultat visuel l’atteste. Les merveilleux paysages néo-zélandais, peut-être un peu amélioré par la magie du numérique, tout comme les merveilleux paysages numériques forment un régal pour les yeux. L’action trépidante laisse songeur et fait rêver au choc que va être la bataille des cinq armées.

Vivement la suite !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?