Accueil > CINECSTASY > T > TED

TED

insuppourstable / unbearable !

samedi 5 mars 2016, par von Bek

Seth MACFARLANE (1973-)

Etats-Unis, 2012

Mark Wahlberg, Mila Kunis, Seth Macfarlane, Giovanni Ribisi

J’ai une excuse ! C’était la deuxième partie de la soirée. J’avais regardé un bon film, n’ayant rien à voir avec les genres prisés ici [1] dans la première partie et je devais bientôt rendre le DVD de Ted à la médiathèque... bon... heu... là, faut que je trouve une excuse pour l’avoir emprunté... Si j’éprouve le besoin de présenter des excuses, c’est parce qu’honnêtement Ted est une bouse et je ne trouve pas d’autres mots qui sortiraient du champ lexical de la scatologie pour le décrire.

Le scénario évoquerait plutôt une histoire de Noël puisqu’un petit garçon ayant fait le vœu que l’ours en peluche qu’il a reçu en cadeau devienne son meilleur ami pour la vie. Son voeu se réalise. L’affiche ou la jaquette du DVD ne laissent cependant planer aucune ambiguïté : c’est une parodie. Un quart de siècle après, Ted est toujours le meilleur ami de John Bennett (Mark Wahlberg), mais celui-ci partage depuis quatre ans la vie de Lori qui commence un peu à trouver lourd la présence de l’ours en peluche.

Ce qui m’épate c’est que le personnage de Lori ne trouve pas lourd l’humour flatuleux de son petit ami. En fait ça semble faire partie de son charme. Elle trouve juste qu’il abuse un peu des après-midi canapé-télé et beuh avec son ours. Quand au retour d’un restaurant en amoureux, elle retrouve l’ours avec quatre prostituées dont l’une a déféqué sur le parquet, la coupe est pleine, il faut faire un choix !

Pas besoin d’en dire plus pour prendre conscience que Ted n’est pas un film pour les enfants. Mêlant humour bien lourd à la Farrelly - la scène de danse de Ted sur la caisse enregistreuse pour séduire sa collègue avait sans doute pour ambition de relever le défi de Ben Stiller se recoiffant dans les toilettes - et humour décalé à la Zucker et Abraham - la voix off part dans un délire sur l’hélicoptère Apache -, le film de Seth Macfarlane, qui s’est modestement attribué le rôle de l’ours, aura du mal à se faire passer pour une parodie subtile du conte de Noël et de la comédie romantique. La jaquette du DVD essaie de vous vendre le produit comme étant la comédie de l’année par le créateur de Family Guy (les Grifin paraît-il en VF) misant sans doute sur l’oubli complet laissé par cette série (animée m’apprit wikipedia).

Ted, un film que son délire autour du film Flash Gordon ne parvient pas à sauver. Ça m’inquiète qu’il y ait pu y avoir une suite...


[1Main basse sur la ville de Rossi pour ceux que cela intéresse.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?