Accueil > CINECSTASY > X > X-MEN : APOCALYPSE

X-MEN : APOCALYPSE

dimanche 9 octobre 2016, par von Bek

Bryan SINGER (1965-)

Etats-Unis, 2016

James McAvoy, Michael Fassbinder, Jennifer Lawrence, Oscar Isaac, Sophie Turner, Nicolas Hoult, Rose Byrne, Evan Peters, Kodi Smit-McPhee & Tye Sheridan

La scène post-générique de rigueur clôturant X-Men : Days of the Future Past montrait une foule se prosternant devant un mutant. Le nouvel épisode cinématographique de la saga X-Men, toujours avec Bryan Singer aux commandes, s’ouvre sur l’ensevelissement du même mutant sous des monceaux de roche, l’emprisonnant pour des siècles. C’est à sa libération qu’assiste l’agent de la CIA Moira McTaggert (Rose Byrne) en 1983, soit dix ans après la tentative d’assassinat de Nixon par Magneto. Une libération remarquée de la jeune Jean Grey (Sophie Turner) à l’école pour sur-doués du Professeur Xavier et qui entraîne une série d’incidents malheureux pour Magnéto alors que celui-ci s’était résolu à mener une vie discrète d’ouvrier métallurgiste et de père de famille. Quand Mystique et Charles Xavier tentent de contacter Magnéto pour le soutenir dans son deuil, ils arrivent trop tard : le mutant millénaire l’a déjà recruté avec d’autres - la jeune Ororo, Angel, Psylocke - et profite de Cérébro pour s’emparer des arsenaux nucléaires mondiaux. Il kidnappe ensuite le Professeur X afin de contrôler ses pouvoirs et d’annoncer sa volonté de détruire le monde.

Conduit par un réalisateur expérimenté et derrière les excellents James McAvoy et Michael Fassbender, X-Men : Apocalypse dispose d’une pléiade de jeunes talents qui s’en sortent bien, même si leurs trombines ne me sont pas toujours revenus en dépit d’une bonne adéquation avec leur rôle - je veux parler de Tye Sheridan qui prête son faciès adolescent à Cyclope - ou si leur présence doit peut-être davantage à leur participation à une série de fantasy très renommée qui leur a ouvert des portes pas toujours méritées (je n’ai pas trouvé Sophie Turner très convaincante). Quelques séquences dignes d’anthologie marquent les esprits soit par l’émotion qu’elles dégagent comme la tentative forestière d’arrestation de Magneto par la police, soit par l’humour qui les porte comme le sauvetage de l’école de Xavier par Vif-Argent sur un bon rythme.

Très spectaculaire, le tout constitue un bon divertissement selon les canons du genre, mais il se dégage du scénario, moins alambiqué que celui de X-Men : Days of Future Past, une propension à la surenchère en partie due à l’esprit des comics dans lesquels les héros se trouvent confrontés à des dangers croissants et à des adversaires toujours plus forts, conséquence de l’esprit juvénile du genre sans doute. Si on ajoute la rivalité qu’on peut imaginer entre les studios Disney, détenteurs de la licence des Vengeurs et propriétaire de la compagnie Marvel, et la Warner Bros qui produit les films de la licence x-men, il en résulte une espèce de surenchère dans la destruction massive, d’échelle mondiale dans cet opus.

Le bouchon m’a semblé d’autant poussé un peu loin que cela nuit à la cohésion d’ensemble de la série. Comment le monde d’X-Men Apocalypse pourrai-il être celui du X-Men réalisé par le même Bryan Singer il y a déjà seize ans ! Les personnages posent aussi problème en dépit d’efforts pour assurer leur cohérence. Quelle bonne idée que d’insérer un cameo de Wolverine pour tisser un lien avec X-Men origins Wolverine, mais l’action de celui-ci est supposée antérieure à l’accident de Three Mile Island en 1979 alors que le film de Singer se déroule en... 1983. Les personnages de Diablo et d’Angel ne sont pas non plus compatibles avec X-Men 2 et X-Men l’affrontement final.

Certes il ne faut s’arrêter à ce genre de détails et apprécier le divertissement pour ce qu’il est. Cela reste cependant très inférieur à la saga des Avengers.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?