Accueil > CINECSTASY > A > ANOTHER EARTH

ANOTHER EARTH

dimanche 23 juillet 2017, par Maestro

Mike CAHILL (1979-)

Etats-Unis, 2011

Brit Marling, William Mapother.

Another Earth est le premier film du réalisateur étatsunien Mike Cahill, qui a depuis également sorti le remarqué I Origins. Produit avec des moyens limités, dont il est fait le meilleur usage, il s’agit d’un film d’ambiance, intimiste, mais qui aborde des problématiques universelles. Jeune fille passionnée d’astronomie, Rhoda Williams, à 17 ans, est acceptée au prestigieux MIT. Après avoir fêté cette heureuse nouvelle lors d’une soirée particulièrement arrosée, elle reprend la voiture, et découvre dans le ciel une autre Terre tout juste repérée. Cette distraction l’entraîne dans un accident dramatique : elle percute en effet une autre voiture, provoquant la mort de ses passagers, une famille constituée des parents, de leur fils et d’un bébé encore en gestation. Rhoda fait en conséquence un séjour de plusieurs années en prison, avant de retrouver la liberté, brisée. Culpabilisant, elle refuse toute ascension universitaire ou professionnelle, devenant agent d’entretien dans un lycée. Revenant sur les lieux du drame, elle découvre, lors d’une scène sobre et touchante, que le père, John Burroughs, a survécu. Parallèlement, elle s’intéresse à un concours organisé afin de permettre à une personne de la société civile d’intégrer l’expédition alors en préparation et destinée à Terre 2. Désireuse de révéler la vérité à John afin de soulager sa conscience, elle se rend chez lui, mais ne parvient qu’à se faire embaucher comme femme de ménage. Débute alors une reconstruction de l’un par l’autre, de l’une par l’autre… Jusqu’au moment où Rhoda, gagnante du fameux concours, révèle la vérité à celui qui est devenu son amant, avant de faire un choix décisif pour ce dernier…

Another Earth est un film dépouillé, axé sur un parti pris réaliste, ce qui se ressent dans le grain de l’image ou les mouvements de caméra utilisés. Le cœur du métrage semble être de prime abord le traumatisme vécu conjointement par Rhoda et John, le difficile travail de deuil et l’espoir d’une autre vie, d’une survie des êtres aimés. C’est là où cette thématique intérieure rencontre le choc extérieur, celui de la découverte (fort improbable, certes) d’une Terre jumelle apparue subitement dans notre ciel, ce qui nous vaut de bien belles images, présentes à l’échelle de l’obsession de Rhoda. Car si cette planète ressemble à un miroir de la nôtre, y compris pour ses habitants, s’apparentant de la sorte à un dévoilement de soi, il apparaît par la suite qu’il s’agirait davantage d’un miroir brisé. Autrement dit, l’apparition de cette seconde Terre aurait initié un embranchement distinct, brisant la linéarité parallèle des destinées collectives de cette double humanité. On touche ainsi du doigt une problématique très contemporaine (même si déjà explorée par le passé, ainsi de L’Eternité et les astres d’Auguste Blanqui), celle du multivers. La fin du film, confrontant Rhoda à son double, reste en grande partie énigmatique, le choix fait d’une scène automnale (et non estivale, ainsi qu’on le découvre dans les scènes coupées) laissant à penser que cette autre elle-même a peut-être subi un traumatisme différent du sien. C’est en tout cas un autre exemple de l’intérêt profond de Mike Cahill pour la science-fiction, sensible également à travers le concert de scie produit par John (dégageant une sonorité d’ailleurs proche de celle du Theremin), le jouet robot de l’enfant ou l’exemplaire du Fondation d’Asimov visible sur le bureau de Rhoda. Un beau film, donc, dont la seule incohérence partielle tient au départ de John pour la Terre 2 : car qu’en est-il là-bas de son autre lui, si l’accident n’a jamais eu lieu ? Comment pourrait-il retrouver sa famille perdue, à moins que son alter ego ait perdu la vie, lui permettant de retrouver la sienne, autrefois désintégrée ?

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?