Accueil > TGBSF > C- > Les Compagnons de l’ombre - 22

Les Compagnons de l’ombre - 22

dimanche 24 juin 2018, par Maestro

Jean-Marc LOFFICIER

France, 2018

Black Coat Press, collection Rivière blanche, série noire, 300 pages.

La série des Compagnons de l’ombre poursuit son exploration des recoins de l’imaginaire, de ces endroits obscurs, que les grands auteurs et générateurs de personnages cultes n’avaient pas eu le temps (ou l’envie ?) d’explorer, rendant hommage à une culture populaire plus vivante que jamais.

Travis Hilz signe un des récits les plus intéressants, écrit initialement pour une anthologie consacrée au multivers de Moorcock. « Guerre sous la Lune » fait se rencontrer Von Bek, Oswald Bastable et Gerpré, héros d’un roman méconnu et précurseur du merveilleux scientifique, Aventures d’un aéronaute parisien dans les mondes inconnus. Le conflit qu’ils doivent désamorcer, opposant Sélénites de Wells et anges d’Alfred Driou, est l’occasion de clins d’œil fort sympathiques. Autre plongée très réussie dans le patrimoine de cette science-fiction ancienne que Rivière blanche célèbre également avec la série des Dimension Merveilleux scientifique, « L’île de l’exode », de Travis Hiltz, péripétie supplémentaire des occupants du Chalet dans les airs d’Albert Robida (récemment réédité par la BNF) rencontrant certains descendants du Peuple du pôle

Watson est au cœur de deux nouvelles : « Vitesse maximum », de Nigel Malcolm, surtout intéressante par son introduction de deux futures enquêtrices de renom, et « Le mal parmi nous », de Nicholas Boving, d’une qualité supérieure. L’enquête que l’ancien ami de Holmes mène aux côtés du commissaire Maigret dans les Ardennes, afin d’élucider l’horrible assassinat d’un pseudo Comte de Saint-Germain, est en effet menée sans temps morts. C’est un autre genre d’enquête qui occupe Doc Ardan dans « Scientifique, d’abord et avant tout », de Matthew Dennion, variante séduisante sur le thème de la bête du Gévaudan, à laquelle on n’aurait pas imaginé voir associées certaines des créations d’Edgar Rice Burroughs.

Le même Matthew Dennion livre, dans « Un but dans la vie », une réalité alternative et fort bien troussée sur la genèse du premier film Halloween de John Carpenter. « Méchants baisers de Paris », de Nathan Cabaniss, est pour sa part un réjouissant cocktail dans lequel on retrouve le Fantômas des films de Louis de Funès, OSS 117 dans sa dernière incarnation cinématographique, ce dernier s’associant à divers autres criminels afin de mettre un terme aux agissements du premier. Une excellente idée, et un traitement riche en rebondissements et en saillies savoureuses. Le Docteur Oméga, vieil habitué des Compagnons de l’ombre, reprend du service dans « Le temps de mourir » (John Peel), enquête de Bob Morane et Maigret sur un meurtre commis dans une chambre forte hermétiquement close, et « La révélation du Yéti » (Adam Mudman Bezecny), où il fait équipe avec des alter-égos de Tarzan pour déjouer une menace typiquement lovecraftienne.

Rick Lai, comme il l’avait déjà fait dans de précédents tomes, continue de développer les Habits noirs, avec une galerie de personnages particulièrement abondante (« La nouvelle Eve »). « Facile comme 1, 2, 3… », de Paul Hugli, est relativement anecdotique, croisant le couple phare du Barsoom de Edgar Rice Burroughs avec la figure désormais un peu trop prévisible de Nikola Tesla. Quant à « Mauvaise alchimie  », de Christopher Nigro, son idée de mettre en scène un descendant du célèbre Victor Frankenstein, tenté par les mêmes transgressions, est gâchée par une intrigue manquant de réelle surprise et un personnage de savant par trop caricatural dans sa méchanceté. On lui préfèrera le plus efficace « L’enlèvement de Frankenstein », signé Frank Schildiner, synthétique et direct.


Pour commander Les Compagnons de l’ombre, tome 22 suivez le lien vers les éditions Black Coat Press !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?