Accueil > TGBSF > 1 > 1635 : The Dreeson incident

1635 : The Dreeson incident

dimanche 29 mars 2020, par von Bek

Eric FLINT (1947-) & Viginia DE MARCE (1940-)

Etats-Unis, 2008

Baen Books, 608 p.

Dans la deuxième partie de 1634, trois ans et demi après l’arrivée de Grantville au XVIIème siècle, les jeunes Etats-Unis d’Europe (USE en version originale) se préparent aux élections législatives alors que le congrès de Copenhague rétablit la paix dans l’Empire, du moins en son nord. Le maire Henry Dreeson accomplit une campagne électorale dans l’état de Thuringe-Franconie, poussant même jusque dans la ville de Frankfurt, pour y retrouver son épouse de retour au terme de ses tribulations évoquées dans The Bavarian Crisis. C’est d’ailleurs le temps des retours, puisque, venant de Fulda, l’administrateur américain Wes Jenkins et sa nouvelle épouse Clara, et, venant de Venise, les deux frères Stone, Ron et Gerry, impliqués dans The Galileo Affair, regagnent Grantville. Y sévissent alors plus ou moins publiquement d’une part les mauvaises langues locales non dénuées de xénophobie mais à coup sûr empreintes de moralisme religieux, d’autre part un espion menant double jeu et pour les fanatiques huguenots de The Galileo Affair, et pour le duc huguenot Henri de Rohan en exil. Les actions des derniers, pondues dans une réflexion tortueuse pour déstabiliser le cardinal Richelieu tout en respectant au mieux (mais finalement très vaguement) les ordres de leurs chefs réfugiés en Ecosse (cf. 1635 : The Parcel of Rogues), débouchent sur l’organisation de manifestations anti-vaccins ou anti-sémites pour permettre l’assassinat du maire Henry Dreeson. Pendant ce temps-là, Ron Stone et Melissa Jenkins, nièce de Wes, découvrent l’amour, le doute et les affaires de famille.

JPEG - 60.8 ko
Les Etats-Unis d’Europe fin 1634, début 1635
Carte disponible sur le site de l’éditeur Baen Book (https://www.baen.com/Chapters/1416555897/1416555897.htm)

J’avoue avoir retrouvé avec ce Dreeson Incident ce qui m’avait plus dans les volumes initiaux [1], à savoir ce mélange entre démêlés familiaux et intrigues politiques, même si ce dernier plan on reste en partie au niveau des complots huguenots de The Galileo Affair et que les développements importants interviennent sur la fin. Il est fort possible que le mélange ne plaise pas à tous.

Aussi incroyable que cela puisse paraître le premier aspect est bien plus complexe que le deuxième, ayant nécessité la présence de deux arbres généalogiques accompagnant les cartes au début du livre. Certains trouveront même la famille de Melissa (Missy) Jenkins incompréhensible et les problèmes matrimoniaux des différents couples qui la composent comme un vague hommage aux plus mauvais des romans du XIXème. J’ai quand même été étonné, mais peut-être à tort, quant au moralisme religieux sur la question sexuelle prêté à un grand nombre des personnages, mais, après mûre réflexion, cela correspond-il sans doute à l’esprit régnant dans la campagne américaine.

Le deuxième aspect, politique, mène une double narration sur les machinations huguenotes, véhiculées entre autres par des pamphlets imprimés clandestinement, avec en toile de fond la surveillance du maître-espion Nasi, et, plus modestement, sur la politique intérieure des U.S.E.. Le dénouement final, sur lequel je ne livrerai pas de détails pour ne pas divulgâcher, me semble peu réaliste car reposant sur l’idée que l’on peut faire changer les habitudes avec une volonté forte. Cela sous-estime à mon sens la profondeur de l’inscription de celles-ci dans les mentalités. Ceci étant, pour une série reposant sur un événement complètement irréaliste, 1632 s’est jusqu’ici révélé très documentée et plutôt... réaliste quant à la description de la société de l’époque.

Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’il est nécessaire d’avoir lu au préalable au minimum The Bavarian Crisis et The Galileo Affair, et même si possible, la seconde anthologie Ring of Fire à cause de sa nouvelle « The Austro-Hungarian Connection » qui met en scène un personnage - Denise Beasley - et des événements qui jouent un rôle plus ou moins grands dans The Dreeson Incident. Je suis aussi tenté de recommander la lecture préalable de 1634 : The Tangled Web qui met en scène la rencontre entre Wes et Clara.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?