Accueil > CINECSTASY > W > WOLVERINE : LE COMBAT DE L’IMMORTEL

WOLVERINE : LE COMBAT DE L’IMMORTEL

samedi 27 juillet 2013, par von Bek

James MANGOLD (1963-)

Etats-Unis, 2013, The Wolverine

Hugh Jackman, Rila Fukushima, Tao Okamoto, Svetlana Khodchenkova, Hiroyuki Sanada, Famke Jensen

Après un X-Men Origins Wolverine un peu fadasse, notre super-héros griffu favori fait son grand retour sur les écrans toujours incarné par Hugh Jackman dans un Wolverine : le combat des immortels qui s’avère plutôt une bonne surprise.

Traumatisé par son exécution de Phénix (cf. X-Men, l’affrontement final), Wolverine a trouvé refuge dans la nature sauvage du Yukon sans toutefois échapper au souvenir de Jean Grey qui le hante, l’appelant à le rejoindre dans la mort (d’où la présence de Famke Jensen au casting) jusqu’à ce que Yukio, une jeune japonaise, vienne le chercher au nom de son maître Yashida San sur le point de mourir. Le 9 août 1945, Logan avait sauvé la vie de celui-ci à Nagasaki. Au lieu d’un simple adieu, c’est une proposition que l’industriel japonais fait à Logan à Tokyo : pourquoi lui qui veut fuir son éternité ne céderait-il pas son principe guérisseur ? Logan refuse et se prépare à regagner l’Amérique quand Yashida décède. A ses obsèques, Logan déjoue une tentative d’enlèvement de la petite-fille du défunt, Yashida Mariko, par des yakuzas, mais réalise que son pouvoir guérisseur est sérieusement diminué pour une raison inconnue. Il suit Mariko jusqu’à la maison de famille à Nagasaki pour la protéger mais ne parvient pas à empêcher son enlèvement. C’est un Wolverine en colère - il en fallait beaucoup moins que ça pour parvenir à ce résultat - qui entreprend de découvrir ce qui se trame.

Avec un scénario très classique mais très cohérent, qui ne part pas dans tous les sens, mais évite la surenchère dans le défi à relever, ce nouvel opus de la maison Marvel constitue un film très sympathique dans lequel l’action n’a pas écrasé la personnalité des personnages. Ces derniers échappent à la caricature sans qu’il ait été besoin de flashback à répétition ou de mélodrames éprouvants. Dans le simple cas de Wolverine, le recours à Jean Grey est une riche idée qui montre bien la complexité du personnage. L’action reste bien sûr à l’honneur dans des scènes assez étonnantes quoique beaucoup moins spectaculaires que celles de certains blockbusters de l’été 2013 (Man of Steel ou Pacific Rim pour ne pas les citer). Le combat surréaliste sur le toit d’un shinkansen à pleine vitesse en constitue un bon exemple. Même si tous les films de ce genre partagent des points communs et peuvent susciter des sensations de déja-vu, la seule réminiscence qu’il m’a suscitée m’a évoqué... l’Arme fatale 2 pour une sympathique histoire de piscine.

L’unité géographique de l’histoire aide particulièrement à la cohérence du film. Toute l’action se déroule au Japon qui occupe une place importante dans l’identité de Logan. La production et la réalisation se sont efforcées de montrer les différentes facettes du pays sans sombrer non plus dans la caricature mais en sacrifiant parfois sur l’autel de la géographie en oubliant la distance considérable qui sépare Nagasaki de Tokyo, notamment dans les déplacements en voiture de Yukio. Le spectateur verra donc le Japon contemporain des grands buildings aux multiples enseignes électriques et la grande maison traditionnelle. Quelques particularités culturelles, comme les baguettes qu’on ne plante pas dans la nourriture, aideront à faire couleur locale. Certes le fin connaisseur de l’archipel trouvera peut-être le tout comme un peu trop touristique. Pour ma part, cela m’a plutôt rappelé de bons souvenirs. En tout cela fait plaisir de voir un film récent qui ne parle pas de la Chine.

Sans doute le meilleur des quatre films que j’aurai vus cet été !

Un dernier conseil : ne partez pas au tout début du générique. Pleins de mansuétude la production a évité de vous faire lanterner jusqu’à la fin de celui-ci avant de vous offrir une petite mise-en-bouche.

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?